J'ai vraiment kiffé Japon recit de voyage

Top 6 des choses qu’on a adoré faire à Tokyo en famille (Japon)

 

1- Prendre un goûter au Pokemon Café

 

Au Japon, les cafés à thème sont légion. Les plus populaires sont les « neko cafés » ou « cat cafés » où vous pouvez prendre un latte en caressant des chats. Le même concept se trouve décliné avec des ratons-laveurs ou encore des lapins. Je n’ai aucune idée de la condition de ces animaux dans ces cafés, j’espère qu’ils sont bien traités.

Le Pokemon Café de Tokyo, est donc un café à thème dédié à la célèbre franchise de Nintendo,  qui a ouvert en mars 2018 à Nihombashi, à quelques minutes de la gare de Tokyo. Il se trouve au 5ème étage d’un centre commercial appelé Takashimaya.

 

 

Entrée secondaire du Pokemon center Tokyo DX et du Pokemon café

 

Attention, il est nécessaire de réserver un créneau (d’une durée de 90 mn) sur le site internet du Pokemon café, et les réservations se font en moyenne 2 voire 3 mois à l’avance.

Si le café n’est pas complet, le nombre de places libres est affiché à l’entrée du café, si vous passez par là et souhaitez tenter votre chance sans réservation. Le café est ouvert de 10h30 à 22h.

poke1

 

Sans surprise, à l’intérieur on se retrouve un peu dans le café de « la mignoncité », tout est kawaii (mignon) à souhait et très coloré, du décor aux plats (salés ou sucrés) et boissons (froides ou chaudes) proposés à la carte.

 

poke6

 

Une demi-heure environ avant la fin du créneau, on peut assister à l’apparition d’un pokemon qui vient danser et gentiment vous saluer dans la salle. Vraiment un chouette moment pour petits et grands !

poke3

 

A côté du café, vous trouverez bien sûr une boutique Pokemon à côté du café où vous trouverez toutes sortes de produits dérivés. Mais je recommande plutôt d’aller au Pokemon Mega Center, la plus grande boutique Pokemon, qui se trouve dans le centre commercial Sunshine City à Ikebukuro. Il y a là bas de quoi faire votre bonheur avec les collections limités, les exclusivités et les nouveautés (mais la facture peut monter très vite, alors attention au porte-monnaie!). On y a vu des produits et même une collection « mariage » avec des vrais cartons d’invitation et des vraies coupes de champagne à l’effigie de Pikachu.

 

2- Visiter le Musée d’art Ghibli

 

Le voyage de Chihiro, Mon voisin Totoro, Princesse Mononoke… On replonge dans l’imaginaire du dessinateur, réalisateur et producteur Hayao Miyazaki, cofondateur du studio Ghibli avec Isao Takahaka, grâce à son fils Goro Miyazaki qui a dessiné les plans du musée.

Le musée Ghibli se trouve à Mitaka, une ville de la banlieue ouest de Tokyo. Avec le JR Pass, il suffit de prendre la ligne et de descendre à la station Mitaka. Ensuite, marcher quelques minutes en longeant le parc Inokashira avant d’arriver au musée.

Entrée du musée d’art Ghibli

 

La visite du musée se fait uniquement sur réservation (voir le site officiel du musée). Il est vivement recommandé aux visiteurs étrangers de réserver leurs tickets en ligne, car là aussi les réservations sont complètes très très rapidement… alors il faut bien anticiper!

Il existe des revendeurs agréés hors du Japon (JTB en France) mais ils ne sont pas autorisés à vendre les entrées seules, donc vous devrez acheter un package incluant la visite du musée comme une excursion (donc évidemment c’est plus cher).

Personnellement, j’ai réservé mes entrées au musée Ghibli avec LAWSON TICKET sur l-ticket.com. Il faut imprimer le voucher (bon de réservation) reçu par mail et le présenter à l’entrée du musée une fois au Japon.  Les ventes en ligne s’ouvrent le 10 du mois en cours pour le mois suivant.

Les tarifs sont les suivants :  1 000 yens pour les 19 ans et plus , 700 yens entre 13 et 18 ans, 400 yens entre 7 et 12 ans, 100 yens entre 4 et 6 ans, gratuit pour les moins de 4 ans.

Et oui, il y a du monde!

 

Au guichet d’entrée, on vous remet une brochure traduite dans votre langue sur laquelle il y a un plan du musée (bien utile pour ne rien manquer) et des tickets qui sont en fait des morceaux de pellicule tirés d’un film du studio pour assister à la projection d’un court-métrage exclusif dans la petite salle de cinéma.

ghibli8
Plan et tickets de ciné

 

Les photos et les vidéos sont autorisées dans les jardins mais interdites à l’intérieur du bâtiment, à juste titre. Il y a plusieurs salles d’expositions permanentes (la plus belle reste pour moi la reproduction du bureau de Hayao Miyazaki), une salle d’exposition temporaire, une bibliothèque, une boutique, une salle de jeu (SEULEMENT pour les enfants, snif!), une salle de cinéma,  un café et un jardin.

Je n’en dirai pas plus, il faut vraiment y aller, c’est un endroit magique et rien ne vaut une immersion dans l’univers Ghibli pour comprendre les origines, ce qui inspiré les films, découvrir le travail de dessinateur et de réalisateur d’un film d’animation.

ghibli9
Robot du « Château dans le ciel »

ghibli12

 

 

3- Flâner dans le parc d’Ueno

 

Le parc d’Ueno date du 19ème siècle et c’est le premier parc public de Tokyo. Une  grande bulle verte située à l’Est de la ville, renfermant plusieurs musées, des sanctuaires. l’étang de Shinobazu, un zoo et bien sûr de grandes allées pour se promener.

Bref, Ueno c’est (aussi) l’un des lieux les plus fréquentés à Tokyo et de surcroît le week-end. Un dimanche à Ueno, ça ressemble à… ça :

ueno1
C’est par où? T’inquiète suis moi, c’est tout droit !

 

ueno12
Euh, c’est peut-être pas le bon jour pour aller au musée !…

 

Et en général, le week-end, il y a des animations et des stands d’expositions variés. Quand on y était, c’était le week-end des artistes et des danseurs, magiciens, jongleurs étaient venus se produire dans le parc tout au long de la journée sous les « ooooh » , les « aaaaah » et les « bravo » des spectateurs. Une ambiance très joviale et bon enfant.

 

On a aussi vu des gars s’entraîner au baseball (je rappelle que le baseball est le sport numéro 1 au Japon), et s’amuser comme des gosses.

ueno4

 

Il arrive également de croiser des personnes en train de jouer à Pokemon Go dans les allées des sanctuaires, comme ici dans l’allée du très beau sanctuaire Toshogu.

ueno11

 

Aux abords de l’étang, on peut s’asseoir et regarder les habitués du parc donner des graines aux oiseaux du parc. Les oiseaux viennent vous manger dans la main si vous êtes un respectueux et tranquille.

ueno8

 

Et bien sûr, on trouve à manger partout, donc pas de souci en cas de petit creux pendant la balade.

ueno6

 

 

4- Voir la fabrication de bonbons originaux de Candy Showtime à Omotesando

 

Nous sommes passés à la boutique principale de Candy Showtime à Omotesando près de Shibuya et Harajuku.

Omotesando, c’est un peu le quartier de la « coolitude » absolue, on y croise des chiens en poussette, des hipsters à vélo et des skaters en train de chiller devant les boutiques Adidas ou Patagonia.

omo1omo2

Si on se perd dans les petites rues, il y a une multitude de petits restos et des cafés sympas devant lesquels les gens font la queue sans montrer le moindre signe d’impatience.

 

Candy Showtime c’est un fabriquant artisanal de bonbons originaux. Dans la boutique, on peut bien sûr acheter des bonbons, mais également assister à la fabrication des sucreries en direct.

omo5

omo7

 

Il est même possible de s’inscrire à des ateliers de fabrication de bonbons qui ont lieu le week-end, mais les places sont très limitées et les sessions sont rares. Ce jour-là, on pouvait donc voir des enfants fabriquer des bonbons avec l’aide du staff à l’intérieur du magasin.

omo6
Une petite fille toute fière de montrer sa création à sa maman

 

Dans la boutique, il y a toujours des nouveautés qui sont proposées et selon les saisons, certaines confiseries sont proposées en édition limitée. Bref, encore du mignon, du kawaii .

omo8
Doreamon, Hello Kitty…, si tu connais pas, t’as raté ta vie

 

5- Tirer notre horoscope au temple Sensoji à Asakusa

 

Le temple Sensoji, dédié à la déesse bouddhique Kannon, est le plus ancien de Tokyo et sa construction date de l’an 628. L’image de son entrée est célèbre pour sa porte principale gardée par 4 dieux (2 à l’avant et 2 à l’arrière) à laquelle est accrochée une lanterne rouge géante.

Impossible de manquer l’entrée principale avec tout ce monde!

 

La visite du temple Sensoji mérite bien sûr un récit à elle seule (je le publie dès que possible). Mais concernant le tirage des omikujis, ces petits papiers qui prédisent l’avenir (donc la bonne ou la mauvaise fortune), c’est bien ici que nous avons pu le faire à la manière traditionnelle. En effet, la plupart des sanctuaires et temples simplifient le procédé en mettant à disposition des boîtes transparentes dans lesquelles il suffit de tirer son omikuji au sort (j’en ai parlé dans mon récit sur Hiroshima).

asa6

Pour faire un tirage à la manière traditionnelle:

  • il faut d’abord secouer une boîte octogonale contenant des baguettes pour les mélanger (en pensant très fort à son souhait c’est mieux)
  • ensuite, pencher la boîte pour faire sortir une baguette par le seul trou qui se trouve sur le dessus de la boîte
  • bien mémoriser le signe (il y a 13 bénédictions et 13 présages) qui se trouve sur la baguette et le retrouver sur les tiroirs contenant les omikuji
  • prendre son omikuji et le lire.

 

Si la prédiction est bonne, il faut la conserver. Mais dans le cas contraire, il faut la plier et l’accrocher sur présentoir du temple ou une branche d’arbre pour en quelque sorte conjurer le sort (rien n’empêche de remettre une pièce de 100 yens et tirer  un nouvel oracle immédiatement !).

 asa8

 

 

6- Visiter le Gundam Base à Odaiba

 

Gundam c’est une série animée japonaise de science fiction qui existe depuis les années 1980 avec des robots télécommandés ou pilotés par des humains. Et pour ceux qui ne connaissent pas, je vous arrête tout de suite: NON ce ne sont pas des Transformers!!

Bref, inutile d’être geek ou fan de la série pour passer voir l’univers et les maquettes de ces incroyables robots à Odaida, à commencer par le gundam géant placé devant le centre commercial Diver City.

odai3
Le Unicorn Gundam géant d’Odaiba

Le stock de la maquette du Unicorn Gundam (le Gundam licorne) est régulièrement épuisé dans la boutique du Gundam base où l’on peut voir de très belles expositions sur l’univers Gundam, et aussi une maquette de l’usine de fabrication des Gunpla.

Gundam est la franchise la plus rentable de Bandai. Il existe même un championnat mondial de constructeur de Gundam et on peut admirer les créations des meilleurs compétiteurs internationaux regroupés dans une vitrine.

Au fond de la salle d’exposition, les impatients bénéficient d’un espace réservé pour construire leur Gunpla immédiatement après leur achat, sans attendre de rentrer à la maison.

odai1

 

A Diver city, il y a également un Gundam Café (au rez-de-chaussée), mais qui pour moi n’a rien d’un café à thème. Juste un comptoir pour des snacks et boissons à emporter.

Maintenant, à vous de jouer !

 

 

👍 👍👍 ce récit vous a plu ? alors, merci d’aimerpartagercommenter, sans oublier de vous abonner au blog ! 👍👍👍

5 comments on “Top 6 des choses qu’on a adoré faire à Tokyo en famille (Japon)

  1. Super article! Je n’ai pas encore eu le temps de faire un bilan de toutes les activités que nous avons aimées faire en famille au Japon. Nous n’avons pas fait le Pokemon café ni la fabrication de bonbons, ça a l’air très sympa. De notre côté, nous avons beaucoup apprécié les salles de jeux à Tokyo (Joypolis et J-world sur le thème de Dragon ball, Naruto notamment), les bars à chouettes et à chats, la balade parmi les daims à Nara et le snorkeling sur l’île d’Ishigaki 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Merci 😉 En effet, les attractions et activités ne manquent pas quand on voyage au Japon en famille, à Tokyo en particulier. Tout dépend de l’âge des enfants, des goûts ou centres d’intérêts de chacun, du temps disponible et bien sûr du budget. Mais il y a vraiment de quoi satisfaire tout le monde!

      Aimé par 1 personne

  2. Oh je prends note ! Le Japon est une des destinations en haut de notre liste des prochains voyages 🙂
    Le café pokemon est vraiment trop chou !

    J'aime

    • Aller au Japon, c’était un rêve de gosse et on est très heureux de l’avoir réalisé. Mais on y retournera, je crois même qu’il faudrait toute une vie pour visiter et apprendre sur ce grand pays!
      Vous aurez remarqué qu’il est souvent nécessaire de réserver, car c’est une destination très, très, très (j’ai dit « très »?) prisée toute l’année donc anticipez bien votre parcours et vos activités, et bon voyage au pays du soleil levant 😉

      J'aime

      • Oui on y pense depuis longtemps aussi ! Pas de problème à ce niveau on est bonnes en organisation ahah mais merci pour tous les conseils dans vos articles, ca va bien aider je pense 🙂

        J'aime

Répondre à Julien Annuler la réponse.

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :